Une ambiance dégradée pour la Saint-Valentin

Dans le cadre de scène d'intérêt en ambiance dégradée, l'IRCGN a développé une expertise en partenariat avec la Cellule Nationale Nucléaire, Radiologique, Biologique et Chimique de la Gendarmerie Nationale (C2NRBC) le GRoupe Investigation en milieu Dégradé, GRID.

L'IRCGN participe régulièrement à des exercices permettant l'élaboration de protocoles d'intervention. Ainsi, un exercice-démonstration "Constatations scène de crime/Identification de victimes en zone contaminée" a été proposé le 14 février 2019 sur le site de l'IRCGN aux auditeurs de la session "Parcours approfondi de contre-terrorisme" de l’Ecole nationale de la magistrature (ENM).

Des observateurs du réseau des laboratoires BIOTOX-PIRATOX, ainsi que de l'Office centrale contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP) étaient également présents.

 

Pour l'occasion le GRoupe Investigation en milieu Dégradé (GRID) a déployé un dispositif quasi complet d'intervention comprenant des experts de différents domaines opérant en tenue de protection individuelle adaptée à l'ambiance NRBC.

Outre la prise en compte d'une scène de crime consitutée par un laboratoire clandestin, les auditeurs ont pu observer in situ les opérations d'exploitation de traces et indices dans les différents ateliers : Informatique-électronique, Explosifs, Documents, Balistique et Empreintes Digitales.

Une chaîne d'identification de victimes a également été reproduite avec démonstration de prise d'empreintes à l'aide d'un capteur numérique, sur un volontaire en chair et en os !

 

Le suivi en temps réel des traitements a été assuré par l’atelier "traçabilité" avec projection d'un tableau de synthèse sur écran.

La C2NRBC, partenaire incontournable du GRID, était également présente, avec son module SAS entrée-sortie, décontamination, déshabillage.

L'ensemble des travaux ont pu être suivis sur les écrans du poste de commandement déporté, avec visionnage de la numérisation 3D de la scène.

Au total, plus de 30  personnels de l'IRCGN, de la cellule multi-média du BEDRE et de la C2NRBC ont été engagés sur cet exercice-démonstration.

Actualités


Un nouveau labo mobile et deux covid-box au PJGN

Fort de son expérience en projection sur scène de crise tels que le...

la gendarmerie scientifique répond présent pour préserver la santé des Français

La revue "European Journal of Clinical Microbiology & Infectious Diseases (2020)...

Un nouvel écusson pour le SCRCGN

La création en 2015 du service central de renseignement criminel (SCRC) en...