Notre convention-cadre

La Gendarmerie Nationale et les Universités françaises s'enrichissent mutuellement de leurs compétences et expertises au profit de la recherche et de la formation.

La gendarmerie nationale et la Conférence des présidents d’université ont conclu le 31 janvier 2019 un accord-cadre favorisant la coopération entre leurs acteurs en matière d’enseignement et de recherche scientifique. Cet accord-cadre a vocation à être décliné au sein des territoires par les acteurs locaux qui sont les plus à même de concrétiser par des actions les grands accords de confiance tissés au plus haut niveau de leurs institutions représentatives.

Conformément à l’accord-cadre, la gendarmerie nationale a adopté un modèle de « Convention locale d’application » qui vient faciliter la mise en œuvre d’actions de collaboration, sans priver les acteurs de l’agilité nécessaire à la coopération scientifique.

Conclue au niveau local par le commandant de région de gendarmerie et la présidence de l’université, la convention locale d’application ouvre la voie à une véritable politique partenariale commune sur le long-terme grâce à la mise en place d’un plan d’action concerté et d’un comité de suivi.

Etablie pour une durée de trois ans et ne venant pas figer les modalités pratiques de chaque coopération, la convention locale d’application est un outil de dialogue qui n’enferme pas les partenaires dans un carcan juridique rigide. Cette liberté se veut à l’image des possibilités offertes par la convention locale d’application : stage, formation en présentiel, à distance, initiale, continue, diplômes nationaux ou d’université, recherche scientifique fondamentale, appliquée ou expérimentation… Aucune discipline, aucun champ scientifique, aucun axe de recherche n’est exclu du spectre de la convention locale d’application consacrant de nombreuses possibilités pour les partenaires.

Symbole fort de la confiance entre le monde académique et celui de la gendarmerie, la convention locale d’application concrétise les relations uniques partagées entre une région de gendarmerie et une université en fonction des besoins spécifiques du territoire pour le plus grand bénéfice des étudiants, personnels de l’université et des gendarmes.

Document(s) lié(s):

Actualités


Inf'ONSTS - Janvier 2021

  L'Observatoire vous présente...

Inf'ONSTS - Décembre 2020

  L'Observatoire vous présente...