Service national universel

 

Le Service national universel (SNU) donne l'opportunité à des jeunes entre 15 et 17 ans de participer à une mission d'intérêt général d'au moins 12 jours afin développer la culture de l’engagement, la responsabilité et l’autonomie.

Le service national universel se déroule en deux étapes obligatoires.

La première étape est celle du séjour de cohésion qui se déroule dans un centre d'accueil, situé dans un autrement département que celui de résidence afin de participer à la découverte du territoire français et des autres. Ce séjour permets aux jeunes de gagner en confiance et en autonomie dans le cadre d'un brassage social et territorial pour une même classe d'âge. Encadré par une trentaine de cadres et tuteurs, les logements ne sont pas mixes et divisés en 20 maisonnées afin de permettre à chacun de trouver sa place.

Au cours de ce séjour de cohésion, l'inclusion sera de mise en faisant contribuer chacun aux tâches quotidiennes (repas, nettoyage, gestion des déchets) mais également en partageant la même tenue. Il s'agira également pour les volontaires d'être familiarisé avec certains rituels militaires tels que : le lever des couleurs ou le chant de l'hymne national.

 

La seconde étape est celle de la mission d'intérêt général qui se déroulera sur une durée minimale de 12 jours (ou 84 heures) hors périodes scolaires. Véritable mission d'intérêt général ayant pour objectif "la découverte de l'engagement", elle s'inscrit dans une des neuf thématiques proposées : défense et mémoire, sécurité, solidarité, santé, éducation, culture, sport, environnement et développement durable, citoyenneté.

Enfin, la dernière étape, facultative, permet aux jeunes (jusqu'à 25 ans) ayant complété leur mission d'intérêt général de rejoindre une société fraternelle pour une durée de 3 à 12 mois. Véritable complément aux autres formes de l'engagement des jeunes (service civique, réserve citoyenne, jeunes sapeurs-pompiers, réserve des armées ou de la police nationale, corps européen de la solidarité, volontariat à l'international, ou encore l'engagement associatif).

Bien évidemment, la réserve de la Gendarmerie nationale, ouverte aux jeunes majeurs, pour leur permettre de participer au service quotidien des unités (patrouille de surveillance, contact avec la population, aide, conseil et secours), à la sécurité de manifestations sportives ou culturelles, à des dispositifs de recherches, à des missions de sécurité publique ou de lutte contre la délinquance, à l'encadrement des sessions de JDC ou de formation des réservistes est accessible dans le cadre de cette troisième phase.

Le Service national universel applique l'ensemble des principes républicains (laïcité, neutralité, etc.) et est adapté aux jeunes en situation de handicap.

Plus d'information sur https://www.snu.gouv.fr/.

Actualités


Inf'ONSTS - Janvier 2021

  L'Observatoire vous présente...

Inf'ONSTS - Décembre 2020

  L'Observatoire vous présente...