Ses missions


L’Observatoire a pour missions de :

- veiller l’innovation technologique ;

- agréger et rediffuser l’information ;

- créer un réseau de partenaires ;

- valoriser l’action scientifique de la gendarmerie.

Service transverse à la gendarmerie nationale, l’Observatoire bénéficie du soutien des acteurs majeurs de la recherche et de l’innovation en gendarmerie : l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale (IRCGN), le Service Central du Renseignement Criminel (SCRC), et le Centre de recherche de l’École des officiers de la Gendarmerie Nationale  (CREOGN).

Prenant respectivement les dénominations de pôles « Laboratoire », « Analyse » et « Recherche scientifique et académique » de l’Observatoire, ces services vont bénéficier des ressources et du soutien de l’Observatoire afin de mettre en commun leurs potentiels et porter, encore au-delà, leur excellence scientifique.

Focalisé sur la thématique des sciences et des technologies de la sécurité, l’Observatoire veille l’ensemble du spectre scientifique : biologie, chimie, cybersécurité, matériaux, intelligence artificielle, sciences politiques, etc.

Sa position stratégique, hors des hiérarchies propres aux directions liées à l’innovation en gendarmerie, favorise une synergie autour de valeurs communes propres aux chercheurs : innover, protéger, partager.

Plateforme collaborative d’échanges entre la gendarmerie et la société civile, l’Observatoire met en relation les partenaires privés (industriels, start-ups) et publics (grandes écoles, universités, établissements publics scientifiques) avec les unités opérationnelles afin de collaborer autour de l’évolution des nouvelles technologies, en termes de potentiels, d’opportunités et de risques.

Point d’entrée naturel des partenaires scientifiques et académiques pour la recherche et l’innovation, l’Observatoire est à même de conseiller et d’accompagner tant la gendarmerie nationale que ses partenaires quant au cadre juridique et aux risques auxquels le chercheur, le service ou l’institution peuvent être exposés. Fort d’accords-cadres avec les grandes instances de la recherche scientifique et académique (CNRS, Conférence des présidents d’universités, etc.), l’Observatoire informe des multiples possibilités de coopérations pour stimuler le tissu scientifique français (appels à projets nationaux ou européens, création de Chaire, etc.) dans le domaine des sciences et des technologies de la sécurité.

Actualités


Inf'ONSTS - Janvier 2021

  L'Observatoire vous présente...

Inf'ONSTS - Décembre 2020

  L'Observatoire vous présente...