Les gendarmeries spécialisées

L'institution comprend également des formations spécialisées.

L'institution comprend également des formations spécialisées parmi lesquelles :

 

  • La garde républicaine chargée de la protection des hautes autorités de l'État et des palais nationaux

 

  • La gendarmerie maritime devant assurer la sécurité dans les arsenaux et les établissements relevant de l'état-major de la Marine. Elle dispose d'une flotte de patrouilleurs pour des missions de service public à la mer. Elle exerce des fonctions de police judiciaire et de police administrative, tout comme les gendarmeries spécialisées citées ci-après

 

  • La gendarmerie de l'air, contrôle les bases et les établissements de l'armée de l'Air 

 

  • La gendarmerie de l'armement, surveille les établissements relevant de la délégation générale pour l'armement 

 

  • La gendarmerie des transports aériens, chargée de la police des zones, non accessibles au public, dans les aérodromes civils et des enquêtes judiciaires consécutives aux accidents aériens

 

  • La gendarmerie de la sécurité des armements nucléaires 

 

  • Par ailleurs, un corps spécifique constitué du corps technique et administratif pour les officiers et du corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale est créé en 2000 pour assurer le soutien de l'ensemble de l'Institution.

 

Aujourd'hui, la gendarmerie représente une force de plus de 100 000 hommes et femmes, d'active ou de réserve présents sur l'ensemble du territoire national métropolitain et d'outre-mer. Dans le cadre de son action internationale et de ses missions de défense, la gendarmerie déploie en permanence près de 1 200 personnels à l'étranger.

Depuis 2002, la gendarmerie nationale est placée pour emploi auprès du ministre de l'Intérieur et depuis 2009, elle fait partie intégrante du ministère de l'Intérieur.