En savoir plus

Organisation, moyens et métiers de la gendarmerie maritime

1100 militaire (52 officiers, 400 gradés, 470 gendarmes, 178 gendarmes adjoints volontaires) servent au sein de la gendarmerie maritime.

Les militaires, officiers et sous-officiers de la gendarmerie maritime sont issus de la gendarmerie départementale, de la gendarmerie mobile ou de la garde républicaine.
 

Organisation :

Commandée par un officier général, assisté d'un état-major implanté à Paris, la gendarmerie maritime comprend une section de recherches, un centre national d'instruction et est articulée en 3 groupements, 7 compagnies, 5 patrouilleurs, 63 unités (brigades de recherches, brigades de surveillance du littoral, pelotons de sureté maritime et portuaire, vedettes de surveillance côtière). Ces unités représentant une flotte de combat de 40 bâtiments sont répartis géographiquement de la façon suivante:

- Métropole :

- 1 section de recherches comprenant 4 détachements (Paris, Cherbourg, Brest, Toulon);

- groupement de la manche mer du Nord à Cherbourg (2 compagnies, 2 patrouilleurs);

- groupement de l'Atlantique à Brest (3 compagnies);

- groupement de la Méditerranée à Toulon (2 compagnie, 1 patrouilleur);

- centre national d'instruction de la gendarmerie maritime (C.N.I.G.M.) à Toulon.

- Outre-mer :

- Guadeloupe : 1 patrouilleur;

- Guyane : 2 vedettes de 20 mètres;

- Réunion : 1 vedette de 20 mètres;

- Mayotte : 1 vedette de 20 mètres.

- Polynésie Française : 1 patrouilleur et une brigade;

- Nouvelle Calédonie : 1 vedette de 20 mètres et 1 brigade;

Les moyens nautiques

- 1 patrouilleur rapide de 37 mètres;

- 4 patrouilleurs côtiers de 32 mètres;

- 8 vedettes de sûreté maritime et portuaire  (VSMP);

- 24 vedettes côtières de surveillance maritime de 20 mètres;

- 2 vedettes de surveillance côtière de 14 mètres;

- 1 vedettes de surveillance côtière de 10 mètres;

auxquels s'ajoutent :

- 10 embarcations pneumatiques dans les brigades de surveillance du littoral;

- 33 embarcations pneumatiques sur les patrouilleurs et les vedettes.

- 02 Embarcations de Drome Opérationnelle de Protection (8 à terme)

Les métiers de la gendarmerie maritime

En raison de la spécificité de ses missions et des matériels servis, la gendarmerie maritime regroupe différents " métiers " dont les compétences s'exercent à terre ou en unités embarquées (patrouilleurs, vedettes). Les formations à ces métiers sont initiées au Centre national d'instruction de la gendarmerie maritime à Toulon et poursuivies pour certaines au sein de la Marine ou de la gendarmerie :
 

- chef de quart;

- mécanicien naval;

- électrotechnicien naval;

- gendarme en brigade de recherches;

- gendarme en brigade de surveillance du littoral;

- motocycliste;

- plongeur de bord;

La diversité des missions et des moyens employés nécessitent de la part des personnels une double culture. A la fois gendarme et marin, le gendarme maritime doit avoir une formation solide dans les deux domaines.

Les divers recrutements, formations, missions et déroulements de carrières relatifs à ces emplois sont détaillés dans les fiches " métiers de la gendarmerie maritime".

Actualités


Loading...Loading...Loading...Loading...