Gendarmerie de l'Air

Placée pour emploi auprès du chef d'état-major de l'armée de l'Air, la gendarmerie de l'air est une formation spécialisée de la gendarmerie nationale. Forte de 860 militaires d’active et de réserve, elle exerce les missions de police administrative, militaire et judiciaire sur les bases, installations et établissements de l'armée de l'air en métropole, outre-mer et à l'étranger.

L'état-major de la gendarmerie de l'air est implanté au sein de la base aérienne 107, à Vélizy-Villacoublay (92). Le commandant de la formation spécialisée est le conseiller du chef d’état-major de l’armée de l’Air. Le centre de renseignement opérationnel, créé le 1er janvier 2015, est chargé de l’interface entre les unités subordonnées et le commandant de la gendarmerie de l’air. En lien avec tous les centres opérationnels du ministère de l’Intérieur et du ministère de la Défense, il réalise des analyses sur les événements intéressant l’armée de l’Air et la gendarmerie nationale.

Pour la gendarmerie de l’air, les groupements sont implantés :

- Le groupement de gendarmerie de l’air Nord à Vélizy-Villacoublay ;

- Le groupement de gendarmerie de l’air Sud à Bordeaux-Mérignac ;

- Le groupement de sûreté et de sécurité de Paris.

Les brigades de gendarmerie de l’air en métropole sont directement implantées sur les bases aériennes dont elles assurent la protection au quotidien. Elles sont, en outre, chargées des opérations de police relatives :

- aux missions de l’armée de l’Air ;

- à la protection du personnel, du matériel et des installations de l’armée de l’Air ;

- aux accidents et incidents survenus aux aéronefs militaires français ou étrangers ;

Certaines d’entre-elles assurent le contrôle transfrontalier hors espace Schengen.

Les brigades motorisées de la gendarmerie de l’air : Avord, Istres, Villacoublay, Bordeaux, Nancy. Leurs missions principales sont les escortes de véhicules hors gabarit, de transports sensibles au profit des unités de l’armée de l’air, ainsi que les escortes des hautes autorités militaires.

La section de recherches de la gendarmerie de l’air est composée de militaires expérimentés. Elle mène des enquêtes complexes sur l’ensemble du territoire national, ainsi qu’à l’étranger et sur les théâtres d’opérations. Elle conduit également des enquêtes liées aux accidents et/ou incidents graves d’aéronefs militaires.

Les brigades de gendarmerie de l’air en outre-mer, à l’étranger et en opérations extérieures sont compétentes sur les emprises militaires. La gendarmerie de l’air y coordonne son activité avec la gendarmerie prévôtale et les forces de police ou de gendarmerie locales.