La direction générale de la gendarmerie nationale

Le siège central de la DGGN est situé à ISSY-LES-MOULINEAUX (Hauts-de-Seine - 92), 4 rue Claude Bernard, dans un bâtiment moderne, répondant aux normes de Haute qualité environnementale (HQE).

Autrefois déployé sur douze sites dans et autour de PARIS, le nouveau site permet de réunir au même endroit la quasi-totalité des directions et services, dans le but d'optimiser sa fonctionnalité en réduisant les liaisons entre ses services.

La direction générale de la gendarmerie nationale comprend : 

- un cabinet, articulé en bureaux et services;

- trois directions et deux services comprenant chacun des sous-directions.

La Direction des opérations et de l'emploi (DOE)

Le général, chef de la direction des opérations et de l'emploi, a autorité sur

- la sous-direction de l'anticipation opérationnelle;

- la sous-direction de la sécurité publique et de la sécurité routière;

- la sous-direction de la police judiciaire;

- la sous-direction de la défense et de l'ordre public et de la protection;

- la sous-direction de l'organisation et des effectifs.

La Direction des personnels militaires de la gendarmerie nationale (DPMGN)

Le général, chef de la direction des personnels militaires de la gendarmerie nationale, recrute, forme et gère l'ensemble du personnel servant dans la gendarmerie. Il connaît de toutes les questions d'ordre social ou juridique intéressant ce personnel, et élabore et conduit la politique des ressources humaines de la gendarmerie nationale.

La Direction des soutiens et des finances (DSF)

La DSF est dirigée par un inspecteur général de l'administration qui dispose pour l'exercice de ses attributions d'une sous direction administrative et financière (SDAF) et d'une sous-direction de l'immobilier et du logement (SDIL).
Sous l'autorité du DGGN, responsable du programme "Gendarmerie nationale", la DSF conduit la programmation, la préparation et le pilotage du budget et en assure l'exécution. Sur le plan administratif, la DSF participe à l'élaboration de la réglementation administrative, financière et comptable au sein du MININT.
En matière d'infrastructures, la DSF propose au responsable de programme la politique immobilière de la gendarmerie en matière de construction et de gestion des logements. Dans ce cadre, la DSF élabore la programmation immobilière de la gendarmerie dont elle suit la mise en œuvre.

Le SAELSI

Sous l’autorité conjointe de trois directeurs généraux, le Service de l’achat, des équipements et de la logistique de la sécurité intérieure (SAELSI) est chargé de concevoir, d’acheter, de mettre à disposition et de gérer le matériel nécessaire à l’exercice des missions de la gendarmerie nationale, de la police nationale et de la sécurité civile : moyens mobiles, armement, équipement de protection, habillement.

Il est dirigé par un chef de service et composé de trois sous-directions :

 - la sous-direction de l’équipement chargée d’élaborer et de mettre en œuvre la politique en matière de conception et de réalisation de matériels ;

- la sous-direction de l’achat chargée de développer et d’animer la politique d’achat en matière d’équipement ;

- la sous-direction de la logistique chargée de la politique de mise à disposition des matériels, de leur maintenance et de la gestion des stocks.

 Il développe des valeurs, des méthodes et des outils communs, optimise les capacités opérationnelles et mutualise les compétences et les expertises. Il effectue des économies dans l’objectif de dégager des ressources au profit des trois forces de sécurité.

La création du SAELSI résulte d’une volonté ministérielle de s’engager résolument dans l’innovation, la professionnalisation, l’anticipation des évolutions en matière d’achat, d’équipements et de logistique.

Le ST(SI)²

Le service des technologies et des systèmes d’information de la sécurité intérieure [ST(SI)²] de la DGGN est placé sous l'autorité conjointe du directeur général de la gendarmerie nationale et du directeur général de la police nationale.

Inscrivant son action dans le principe de subsidiarité avec la direction des systèmes d’information et de communication du ministère de l’intérieur (DSIC), le ST(SI)² est articulé en quatre sous-directions et a pour missions de :

- contribuer à la définition de la stratégie du ministère de l'intérieur en matière de systèmes d'information et de communication (SIC) et de sécurité des systèmes d'information (SSI)  ;

- concevoir et conduire les projets destinés aux utilisateurs de sécurité intérieure (gendarmerie et police nationales) pour ce qui concerne les systèmes d'information, de communication et de commandement, ainsi que dans le domaine des équipements de technologie innovante adhérents aux SIC.

 La direction générale est un organe qui participe au bon fonctionnement de l'Institution. Elle travaille :

- pour les unités du terrain et à leur profit (au niveau régional, les régions et les légions sont les interfaces indispensables pour que les décisions prises à Paris correspondent bien aux besoins ressentis sur le terrain) ;

- comme un organe d'aide à la décision politique pour tout ce qui concerne la gendarmerie en administration centrale (budget, emploi...).

Actualités


Loading...Loading...Loading...Loading...