Néogend

Avec Néogend, la gendarmerie poursuit sa transformation numérique. Les gendarmes de la gendarmerie départementale du Nord ont été les premiers a expérimenter l'utilisation des tablettes et smartphones sur le terrain. Le déploiement des équipements collectifs se poursuit dorénavant sur le territoire national. En Bourgogne, les personnels sont déjà tous dotés à titre individuel. De nouvelles fonctionnalités sont aujourd'hui développées pour toujours gagner davantage en efficacité sur le terrain. À l'horizon 2017, chaque gendarme devrait être équipé de son outil numérique.

Embarquez dans l'expérience Néogend

Au cœur de la transformation numérique de la gendarmerie

Néogend engendre un nouvel état d'esprit, des modes d'action différents et une approche moderne du métier de gendarme. Bien plus qu'une modernisation des outils du gendarme, Néogend poursuit le processus de transformation numérique dans lequel la gendarmerie est engagée. Le colonel Thibault Lagrange, en charge du projet, explique ce processus et ses conséquences au quotidien.

Retrouvez son interview

Déploiement

Depuis mai 2016, les militaires des quatre départements de la région Bourgogne sont dotés de 1 842 smartphones Samsung S5 et 20 tablettes Sony Z2.

En septembre 2016, on dénombre 6 000 tablettes «collectives» déployées dans les unités opérationnelles et les écoles de formation initiale.

En 2017, plus de 45 000 terminaux numériques de type smartphone ou tablette équiperont les personnels à titre individuel.

Faciliter, moderniser et accroître l'efficacité opérationnelle

Néogend simplifie et allège le travail du gendarme. Il permet un gain de temps, un accès à l'information en temps réel, et un travail en sécurité. Le gendarme retrouve sur sa tablette ou son smartphone les outils utiles au quotidien. Tour d'horizon des applications, déjà disponibles, sur le nouvel équipement numérique du gendarme, présentées ci-dessous en pièce jointe.