De 1791 à 1870

De la 1ère République au 2nd Empire, la gendarmerie est marquée par de nombreuses évolutions tant dans ses missions que dans son organisation.

Véritable force à la disposition du pouvoir en place, elle se spécialise et s'internationalise. Cette période est synonyme de grandes difficultés pour la gendarmerie, victime d'une mauvaise image à chaque changement de régime.

Légende photo : Étendard de la compagnie du Golo - 1795/1803

              

Temps forts :

1ère République (1789-1799) :
  •  définition des missions de police administrative (prévention) et judiciaire (répression)
  •  redéfinition du recrutement.
1er Empire (1799-1815) :
  • internationalisation de la gendarmerie (exemple :bataille de Villodrigo en Espagne),
  • création du poste de premier inspecteur général de la gendarmerie (maréchal Moncey, général de division à cette époque),
  • création d'unités spécialisées (gendarmerie d'élite, gendarmerie impériale de Paris ou encore la gendarmerie des ports et arsenaux).
Restauration (1815-1830) :
  •  crise et réforme pour une gendarmerie accusée de soutien à l'empereur,
  •  création d'une gendarmerie royale.
Monarchie de juillet et 2ème république (1830-1851) :
  •  naissance de la gendarmerie départementale,
  •  création de la gendarmerie d'Afrique (1834) qui s'illustre lors de la bataille de Taguin,
  •  tentative de création de la gendarmerie mobile,
  • mise en place de la Garde républicaine (1849) pour le maintien de l'ordre au cœur de la capitale.
2nd empire (1851-1870) :
  •  création de la gendarmerie impériale (1854) utilisée dans de nombreuses guerres en tant que justice prévôtale et unités combattantes, telle que la guerre de Crimée avec la prise de Sébastopol,
  •  développement de la gendarmerie coloniale en outre-mer (Guadeloupe, Martinique, St Pierre et Miquelon, Guyane) sous forme de détachements ou de compagnies.

Pièces témoins :

  •  Étendard de la compagnie du Golo - 1795/1803
  •  Guidon de la Roer - 1803/1813
  •  Sabre d'apparat du Maréchal Moncey – 1er Empire
  •  Casque de la compagnie des chasses et voyages du roi – 1814/1830
  •  Casquette de gendarmerie d'Afrique – milieu des années 1830
  •  Tonnelet de cantinière de la Garde de Paris - 1852/1870
  •  Ferrotype d'un gendarme - 2nd Empire

Pour aller plus loin :

Le gendarme de Napoléon qui arrêta le pape, Dominique Rézeau, éditions SPE Barthélémy, 2012

Le maréchal Moncey (1754-1842), l'intraitable officier de Napoléon, Michel Molières, éditions Le livre chez vous, 2004

La gendarmerie sous le consulat et l'Empire, Tome VI de l'encycolpédie de la gendarmerie, Gildas Lepetit et Antoine Boulant, éditions SPE Barthélémy , 2009

 Ouvrages disponibles au centre de documentation du musée

Actualités


Le gendarme du XIXe siècle, homme-orchestre de la sécurité publique

Un voyage dans le temps, deux siècles en arrière, à la découverte...

Retour historique sur une pandémie

Deux regards historiques, sur les épidémies et sur le rôle des...

La planche de BD Quentin Durward

Le musée vous propose de découvrir une pièce insolite : la...