Trois gendarmes à l’Ironman d’Hawaï

  • Par Antoine Faure
  • Publié le 11 octobre 2022, mis à jour le 03 février 2023
De gauche à droite : Guillaume, Michaël et Jérémy.
© 

C’est l’histoire de trois gendarmes - Jérémy, Guillaume et Michaël - qui rêvaient de prendre part à l’Ironman d’Hawaï, les championnats du Monde de la discipline. Mission accomplie le samedi 8 octobre, avec à la clé pour Jérémy une première place au classement militaire.

Le hasard fait parfois bien les choses. En 2018, lorsque l’adjudant Jérémy s’installe à Saint-Astier, où il passe son diplôme d’arme, son compagnon de chambrée, le maréchal des logis-chef Guillaume, est déjà là, plongé dans la lecture d’un livre intitulé La bible du triathlon. Jérémy étant lui-même triathlète de haut niveau (mais également guide de para-triathlon), le sujet de la première discussion n’est pas bien difficile à deviner. Il découlera de cette rencontre une solide amitié, Jérémy devenant le parrain du fils de Guillaume.

Le duo deviendra vite trio avec le renfort de Michaël. En 2020, en plein confinement, ils se fixent un objectif un peu fou : participer ensemble au mythique Ironman d’Hawaï, l’épreuve ultime pour les triathlètes. Nom de code de l’opération : Team Hawaï Project.

Se qualifier et financer le voyage

Première étape : se qualifier pour la compétition. C’est chose faite en octobre 2021 pour Jérémy, qui remporte l’Ironman du Portugal à Cascais, en devançant sur la ligne d’arrivée de nombreux coureurs professionnels. Michaël et Guillaume l’imiteront ensuite, en réalisant d’excellents temps, le premier en avril en Afrique du Sud, le second en mai sur l’Ironman de Mallorca.

Deuxième étape : financer le déplacement. « Participer à l’Ironman d’Hawaï, c’est évidemment un gros investissement, confirme Jérémy. D’autant qu’il faut arriver plusieurs jours avant la course pour s’acclimater à la chaleur et à l’humidité, récupérer du décalage horaire de 12 heures… Nous avons donc sollicité des partenaires, qui nous ont permis de financer ce projet. » Les entreprises Lepape, Ruag, Matrix, Acef , l'Association Tégo, et les Clubs multisports et loisirs de la gendarmerie (CSLG) de Satory et Grasse acceptent ainsi de monter à bord du train, direction Hawaï, dans l’océan Pacifique.

À l’été 2022, Guillaume et Michaël quittent leur unité respective pour rejoindre respectivement le PSIG (Peloton de Surveillance et d’Intervention de Gendarmerie) de La Valette, dans le Cantal, et celui de Gilette, dans les Alpes-Maritimes. Les deux hommes retrouvent ainsi dans le sud Jérémy, engagé au sein de l’Escadron de gendarmerie mobile (EGM) 23/6 de Grasse. Réunis géographiquement, les trois amis peuvent s’entraîner ensemble, s’inscrire sur les mêmes compétitions.

Une tradition militaire

Le 29 septembre 2022, ils atterrissent enfin à Hawaï, avec les meilleurs triathlètes du monde, ainsi qu’un autre gendarme, l’adjudant Anthony. « L’objectif, c’était d’abord de bien récupérer, de se reposer, de s’habituer aux conditions climatiques, et de faire des entraînements courts », décrit Jérémy. Le 8 octobre, ils se présentent sur la ligne de départ, en forme olympique. « Sans surprise, il faisait très chaud et humide, mais ça s’est super bien passé. »

  • Ironman-1.jpg
    © 
  • Ironman-2.jpg
    © 
  • Ironman-1.jpg
    © 
  • Ironman-2.jpg
    © 

Au bout de 3,8 kilomètres de natation, 180 kilomètres de vélo et 42,195 kilomètres de course à pied, tous les trois étaient en effet à l’arrivée, réalisant d’excellentes performances. Avec un temps de 8 heures 55 minutes et 7 secondes, Jérémy termine même premier du classement militaire de ce championnat du Monde ! « L’Ironman d’Hawaï a été créé par John Collins, un commandant de l’US Navy, précise-t-il. Et les Américains sont très attachés à cette tradition. L'Ironman d'Hawaï était donc support des championnats du Monde militaire, avec un prix décerné à l’issue du banquet des champions récompensant les meilleurs mondiaux de la discipline. » Une belle victoire pour la gendarmerie et une magnifique conclusion pour cette belle histoire d’amitié sportive et extra-sportive.

Numéros d'urgence

  • Police - Gendarmerie : 17
  • Pompier : 18
  • Service d'Aide Médicale Urgente (SAMU) : 15
  • Sourds et malentendants : www.urgence114.fr ou 114 par SMS
  • Urgence Europe : 112

Sécurité et écoute

  • Enfance en danger : 119
  • Violences conjugales : 39 19
  • Maltraitance personnes âgées ou en situation de handicap : 39 77