Les gendarmes de Nouvelle-Aquitaine passent au TAMIS les axes routiers

  • Par la rédaction du site Gendinfo
  • Publié le 29 novembre 2022
© Bcom RGNA

Particulièrement empruntés, les axes principaux de la région Nouvelle-Aquitaine forment un couloir privilégié, notamment pour les poids lourds remontant ou descendant vers la frontière espagnole. Sur certains, le transport de marchandises atteint ainsi jusqu’à 40 % du flux. Une manne économique pour la région, mais aussi la source d’un sentiment d’insécurité chez les usagers, ces axes restant vecteurs de différents trafics.

Aussi, le 22 novembre dernier, à la demande du commandant de région et sous l’autorité de la préfète de zone et des douze préfets de département, la Direction zonale des opérations et de l’emploi (DZOE) a organisé l’opération TAMIS. L’objectif ? Passer au « tamis » l'ensemble des axes structurants de la région, afin de lutter contre différentes infractions réparties en cinq catégories :

  • T pour Titres et toutes les infractions relatives à la fraude documentaire ;
  • A pour Addictions, avec la recherche des infractions liées à l’alcool et/ou aux stupéfiants ;
  • M pour Marchandises et le trafic qui peut en découler ;
  • I pour Immigration irrégulière ;
  • S enfin, pour Sécurité routière et toutes les infractions relatives à ce contentieux.

En liaison avec les procureurs de la République, 260 gendarmes ont été mobilisés, tout au long de la matinée, sur 24 points de contrôle. Appuyés par les forces aériennes de la gendarmerie et les équipes cynophiles, ils ont aussi été renforcés par les services des douanes, les agents de la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement, l'unité mobile zonale CRS, l’inspection du travail et la direction départementale des services vétérinaires.

Au total, sur plus de 1 500 personnes et 1 200 véhicules contrôlés, 275 infractions ont été relevées. Parmi les plus notables, douze étrangers en situation irrégulière découverts à la suite d’un contrôle d’identité, mais aussi deux individus placés en garde à vue par le groupe local de contrôle des flux du peloton d’autoroute de Bayonne après la découverte de plus d’une centaine de kilos de cuivre volé dans un véhicule.

La sécurité des voies de communication restant une priorité, le dispositif TAMIS est le point de départ d’une série d’opérations de contrôle des flux planifiées en cette fin d’année, la gendarmerie souhaitant renforcer sa présence en amont des fêtes.

Contacter la gendarmerie

Numéros d'urgence

  • Police - Gendarmerie : 17
  • Pompier : 18
  • Service d'Aide Médicale Urgente (SAMU) : 15
  • Sourds et malentendants : www.urgence114.fr ou 114 par SMS
  • Urgence Europe : 112

Sécurité et écoute

  • Enfance en danger : 119
  • Violences conjugales : 39 19
  • Maltraitance personnes âgées ou en situation de handicap : 39 77