Homicide à la sortie d’une discothèque : interpellation de deux suspects

  • Par Pauline Hémon
  • Publié le 10 janvier 2023

Une personne en blouson bleu se faisant interpeller par une gendarme.

© gendarmerie nationale

Deux individus soupçonnés d’être à l’origine du meurtre d’un jeune homme de 23 ans, à la sortie d’une discothèque dans la Sarthe, ont récemment été interpellés, puis mis en examen.

Le samedi 10 décembre 2022, vers 6h30, un conflit a éclaté entre trois hommes sur le parking de la discothèque “Le Pacha” dans la commune de Ruaudin, située au sud du Mans (72). Cette altercation a conduit au décès de l’un des jeunes hommes, touché par des coups portés à main nue, par arme blanche et par arme à feu. La victime, originaire de Guyane, a été rapidement transférée à l’hôpital du Mans mais n’a pas pu être sauvée.

C’est grâce à l’efficacité des enquêteurs de la section de recherches d’Angers et du groupement de gendarmerie départementale de la Sarthe, agissant sous la direction du parquet puis du juge d’instruction du Mans, que les suspects ont pu être identifiés et localisés. Les deux hommes, originaires de la Guadeloupe et de la Martinique, avaient fui en direction de Belfort (90) pour l’un, et de Saint-Nazaire (44) pour l’autre.

Le groupe d’intervention de la gendarmerie nationale a été mobilisé au vu de la gravité des faits commis et des antécédents des deux hommes, âgés de 21 et 23 ans. Les dispositifs mis en place ont permis de les appréhender, sans heurt, moins de deux semaines après les faits.

C’est un conflit de “clans” ou de “territoire” qui serait la cause de cette altercation et aurait déjà généré des confrontations violentes, y compris armées, au cours de ces derniers mois.

À l’issue de leur garde à vue, les deux hommes ont été présentés aux magistrats. Mis en examen pour meurtre commis en bande organisée, ils ont été placés en détention et encourent la peine de réclusion criminelle à perpétuité. 

De son côté, la préfecture a décidé de procéder à la fermeture administrative temporaire de la discothèque qui a déjà connu plusieurs faits de violence à ses abords.

Contacter la gendarmerie

Numéros d'urgence

  • Police - Gendarmerie : 17
  • Pompier : 18
  • Service d'Aide Médicale Urgente (SAMU) : 15
  • Sourds et malentendants : www.urgence114.fr ou 114 par SMS
  • Urgence Europe : 112

Sécurité et écoute

  • Enfance en danger : 119
  • Violences conjugales : 39 19
  • Maltraitance personnes âgées ou en situation de handicap : 39 77