Démantèlement d’un réseau d’importation de stupéfiants en Île-de-France

  • Par la rédaction du site Gendinfo
  • Publié le 19 octobre 2022
Photo d'illustration.
© GND F. Garcia

Au terme d’une enquête complexe menée par la brigade de recherches de Palaiseau, avec l’appui du groupe d’observation et de surveillance d’Île-de-France, onze individus suspectés de se livrer à un trafic de stupéfiants ont été interpellés lors d’une vaste opération judiciaire. À cette occasion, 212 kg de résine de cannabis et plus de 300 000 euros en numéraire ont été saisis, ainsi que 1 500 cartouches de cigarettes de contrefaçon.

L’enquête démarre en début d’année, quand les militaires de la Compagnie de gendarmerie départementale (CGD) de Palaiseau (91) décèlent l’existence d’un important réseau d’importation de stupéfiants, lors de missions réalisées sur un secteur particulièrement criminogène.

Après plusieurs mois d’enquête préliminaire, une information judiciaire est ouverte en mai 2022 au Tribunal judiciaire d’Évry.

Le travail d’investigation minutieux mené par les enquêteurs de la Brigade de recherches (B.R.) de Palaiseau, appuyés par le Groupe d’observation et de surveillance d’Île-de-France (GOSIF), s’avère d’autant plus complexe que l’environnement est défavorable. Les efforts et l’opiniâtreté des gendarmes finissent toutefois par porter leurs fruits et leur permettent d’identifier de nombreux protagonistes.

Une opération judiciaire est finalement déclenchée les 6 et 7 octobre derniers, sur 25 sites différents, mobilisant près de 60 enquêteurs de la CGD de Palaiseau, appuyés par 150 gendarmes provenant de dix unités spécialisées dans l’intervention, dont le GIGN, et par huit équipes cynophiles, dont des chiens SAMBI (Stupéfiants, Armes, Munitions, Billets).

Onze interpellations et de nombreuses saisies

Onze individus sont interpellés lors de cette intervention. Les perquisitions réalisées permettent la découverte de 212 kg de résine de cannabis, de plus de 300 000 euros en numéraire, d’armes, de deux véhicules et la saisie incidente de 1 500 cartouches de cigarettes de contrefaçon.

À l’issue de leurs gardes à vue, les onze mis en cause sont présentés au juge d'instruction le 10 octobre dernier. Tous sont mis en examen, dont six placés en détention provisoire. L’information judiciaire se poursuit.

Numéros d'urgence

  • Police - Gendarmerie : 17
  • Pompier : 18
  • Service d'Aide Médicale Urgente (SAMU) : 15
  • Sourds et malentendants : www.urgence114.fr ou 114 par SMS
  • Urgence Europe : 112

Sécurité et écoute

  • Enfance en danger : 119
  • Violences conjugales : 39 19
  • Maltraitance personnes âgées ou en situation de handicap : 39 77