OM-Atlético Madrid : un dispositif de sécurité exceptionnel

  • Mission de la soirée pour les forces de sécurité engagées : maintenir l’ordre lors de la rencontre de football en sécurisant le stade et ses abords et assurer ainsi la sécurité des supporters et des autorités. La présence du premier Ministre et du Roi d’Espagne rendait ce match encore plus sensible.

    © Gendarmerie
  • Des aires d’autoroute sur l’A7 ont également fait l’objet d’une sérieuse surveillance et d’une protection effectuée par l’EDSR.

    © Gendarmerie
  • Plus de 6 escadrons de gendarmerie mobiles ont été déployés (soit plus de 420 gendarmes).

    © Gendarmerie
  • © 
  • Le match s’est joué à guichets fermés (57 000) places. Les supporters sont venus en bus, en avion et en véhicules privés. Un dispositif hermétique a été déployé pour éviter que les supporters ne se croisent, par crainte de débordements.

    © Gendarmerie
  • Mission de la soirée pour les forces de sécurité engagées : maintenir l’ordre lors de la rencontre de football en sécurisant le stade et ses abords et assurer ainsi la sécurité des supporters et des autorités. La présence du premier Ministre et du Roi d’Espagne rendait ce match encore plus sensible.

    © Gendarmerie
  • Des aires d’autoroute sur l’A7 ont également fait l’objet d’une sérieuse surveillance et d’une protection effectuée par l’EDSR.

    © Gendarmerie
  • Plus de 6 escadrons de gendarmerie mobiles ont été déployés (soit plus de 420 gendarmes).

    © Gendarmerie
  • © 
  • Le match s’est joué à guichets fermés (57 000) places. Les supporters sont venus en bus, en avion et en véhicules privés. Un dispositif hermétique a été déployé pour éviter que les supporters ne se croisent, par crainte de débordements.

    © Gendarmerie

Un important dispositif de sécurité a été mis en place mercredi 16 mai, à l’occasion de la finale de l’Europa League, entre l’Olympique de Marseille et l’Atlético Madrid, à Lyon.