Memorial Day des Marines au bois de Belleau : surveiller, contrôler, renseigner

  • Dimanche 27 mai, à Bois Belleau, dans le cadre des commémorations du Memorial Day, la compagnie de Château-Thierry a déployé son dispositif de sécurité.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Dès la veille des commémorations, les gendarmes de la communauté de brigade de Château-Thierry contrôlent les véhicules. « Nous marquons notre présence pour prévenir en amont tout trouble à l’ordre public, explique le commandant d’unité, le lieutenant Romain Freytag. Notre objectif est que les visiteurs français et étrangers puissent assister à la cérémonie en toute tranquillité. »

    © MiDicom – J. Rocha
  • Le cimetière du bois de Belleau, avant l’arrivée des officiels, des troupes et des nombreux visiteurs.

    © MiDicom – J. Rocha
  • « Une vigilance particulière s'impose car la fréquentation cette année va doubler, voire tripler selon les estimations américaines, avertit le chef d’escadron Jean-Charles Houël, commandant la CDG de Château-Thierry et chef de dispositif pour sa zone de compétence. N’hésitez pas à faire des levées de doute ! »

    © MiDicom – J. Rocha
  • À deux kilomètres du cimetière, une première zone d’exclusion est organisée. Aux points de contrôle tenus par des gendarmes, certains visiteurs se garent aux parkings et sont transportés par navettes. D’autres, en possession d’un badge, peuvent se garer au plus près. Tous sont fouillés à l’entrée du site.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Deux équipes cynophiles gendarmerie qualifiées en matériels explosifs parcourent chaque recoin du cimetière, des gradins ou encore des véhicules presses. Deux démineurs de la sécurité civile les accompagnent pour dépolluer le site.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Selon le cadre juridique autorisé ce jour-là, les gendarmes à l’entrée du cimetière fouillent les sacs et effectuent des palpations sommaires. Ils peuvent refuser l’entrée du site si une personne ne se soumet pas à ces mesures de sécurité.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Les gendarmes de la communauté de brigade de Château-Thierry, renforcés par leurs camarades de la brigade motorisée et de réservistes sont positionnés au niveau des parkings, des abords du cimetière et autour des gradins.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Des militaires du peloton de surveillance et d’intervention gendarmerie de Château-Thierry sont placés au plus près des autorités civiles et militaires.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Jumelles en main, un enquêteur de la brigade des recherches de Château-Thierry est, pour la première fois, positionné sur le toit de la chapelle du cimetière afin d’avoir une vue la plus large possible sur d’éventuels troubles à l’ordre public.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Le site des commémorations des combats du bois de Belleau vu du ciel.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Pour la première fois, une équipe du peloton de surveillance et d’intervention gendarmerie de Soissons patrouille aux alentours du site. Les murs d’enceinte représentant une faiblesse selon le chef du dispositif.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Les motocyclistes de la brigade motorisée de Château-Thierry sont responsables des escortes d’autorités.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Les autorités, civiles et militaires, françaises,américaines et allemandes, entourées de délégations des armées américaines et allemandes.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Dans les gradins et sur la pelouse face à un écran géant, des centaines de Marines et des milliers de visiteurs. Parmi eux, un petit-fils d’ancien combattant en uniforme d’époque.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Les autorités ont déposé de nombreuses gerbes en hommage aux soldats de 1918. Les fleurs sont amenées par des délégations américaines dont des Marines.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Une salve d’honneur est tirée par les Marines avant les sonneries aux morts française et allemande et la minute de silence.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Un Marines américain se recueille au cimetière du bois de Belleau.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Les troupes allemandes défilent à l’issue de la cérémonie.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Un dernier clin d’oeil : big brother is watching you !

    © MiDicom – J. Rocha
  • Dimanche 27 mai, à Bois Belleau, dans le cadre des commémorations du Memorial Day, la compagnie de Château-Thierry a déployé son dispositif de sécurité.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Dès la veille des commémorations, les gendarmes de la communauté de brigade de Château-Thierry contrôlent les véhicules. « Nous marquons notre présence pour prévenir en amont tout trouble à l’ordre public, explique le commandant d’unité, le lieutenant Romain Freytag. Notre objectif est que les visiteurs français et étrangers puissent assister à la cérémonie en toute tranquillité. »

    © MiDicom – J. Rocha
  • Le cimetière du bois de Belleau, avant l’arrivée des officiels, des troupes et des nombreux visiteurs.

    © MiDicom – J. Rocha
  • « Une vigilance particulière s'impose car la fréquentation cette année va doubler, voire tripler selon les estimations américaines, avertit le chef d’escadron Jean-Charles Houël, commandant la CDG de Château-Thierry et chef de dispositif pour sa zone de compétence. N’hésitez pas à faire des levées de doute ! »

    © MiDicom – J. Rocha
  • À deux kilomètres du cimetière, une première zone d’exclusion est organisée. Aux points de contrôle tenus par des gendarmes, certains visiteurs se garent aux parkings et sont transportés par navettes. D’autres, en possession d’un badge, peuvent se garer au plus près. Tous sont fouillés à l’entrée du site.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Deux équipes cynophiles gendarmerie qualifiées en matériels explosifs parcourent chaque recoin du cimetière, des gradins ou encore des véhicules presses. Deux démineurs de la sécurité civile les accompagnent pour dépolluer le site.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Selon le cadre juridique autorisé ce jour-là, les gendarmes à l’entrée du cimetière fouillent les sacs et effectuent des palpations sommaires. Ils peuvent refuser l’entrée du site si une personne ne se soumet pas à ces mesures de sécurité.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Les gendarmes de la communauté de brigade de Château-Thierry, renforcés par leurs camarades de la brigade motorisée et de réservistes sont positionnés au niveau des parkings, des abords du cimetière et autour des gradins.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Des militaires du peloton de surveillance et d’intervention gendarmerie de Château-Thierry sont placés au plus près des autorités civiles et militaires.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Jumelles en main, un enquêteur de la brigade des recherches de Château-Thierry est, pour la première fois, positionné sur le toit de la chapelle du cimetière afin d’avoir une vue la plus large possible sur d’éventuels troubles à l’ordre public.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Le site des commémorations des combats du bois de Belleau vu du ciel.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Pour la première fois, une équipe du peloton de surveillance et d’intervention gendarmerie de Soissons patrouille aux alentours du site. Les murs d’enceinte représentant une faiblesse selon le chef du dispositif.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Les motocyclistes de la brigade motorisée de Château-Thierry sont responsables des escortes d’autorités.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Les autorités, civiles et militaires, françaises,américaines et allemandes, entourées de délégations des armées américaines et allemandes.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Dans les gradins et sur la pelouse face à un écran géant, des centaines de Marines et des milliers de visiteurs. Parmi eux, un petit-fils d’ancien combattant en uniforme d’époque.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Les autorités ont déposé de nombreuses gerbes en hommage aux soldats de 1918. Les fleurs sont amenées par des délégations américaines dont des Marines.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Une salve d’honneur est tirée par les Marines avant les sonneries aux morts française et allemande et la minute de silence.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Un Marines américain se recueille au cimetière du bois de Belleau.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Les troupes allemandes défilent à l’issue de la cérémonie.

    © MiDicom – J. Rocha
  • Un dernier clin d’oeil : big brother is watching you !

    © MiDicom – J. Rocha

Le Memorial Day, jour du souvenir aux États-Unis, célèbre chaque dernier dimanche de mai la mémoire de tous les Américains qui périrent lors de faits militaires. Dimanche 27 mai, à Bois Belleau, dans le cadre des commémorations, la compagnie de gendarmerie départementale de Château-Thierry a déployé son dispositif de sécurité.