La gendarmerie au cœur de la sécurité estivale

  • L’affluence touristique estivale étant essentiellement concentrée sur le littoral, les brigades nautiques sont également très sollicités comme celle de La Rochelle (17) sur le secteur de l’Île-de-Ré.

    © Gendarmerie nationale
  • Patrouille à cheval de la garde républicaine sur l'Île-de-Ré.

    © Gendarmerie nationale
  • Sécurisation estivale en altitude en Haute-Savoie.

    © Gendarmerie nationale
  • Sécurisation du Parc Nigloland à Dolancourt (10).

    © Sirpa Gend ASP M. Jardillier
  • Pour la saison estivale 2018, la gendarmerie a déployé 74 fonctionnaires ou militaires des forces de police des pays de l’Union Européenne afin de constituer 40 brigades européennes. Ici, une policière allemande patrouille avec un gendarme de la compagnie de gendarmerie départementale de Ghisonaccia, en Haute-Corse (2B).

    © Gendarmerie nationale
  • Les dispositifs saisonniers des forces aériennes de gendarmerie permettent de couvrir efficacement les vastes plages du littoral, comme ici à Biscarrosse (40) avec la Fag de Cazaux.

    © Sirpa Gend BRC F. Garcia
  • Sécurisation lors de l’arrivée de la 10ème étape du Tour de France 2018, au Grand-Bornand (74). Entre le 7 et le 29 juillet, 13 000 militaires de la gendarmerie ont été déployés dans le cadre de cette mission particulière.

    © Sirpa Gend MAJ F. Balsamo
  • Patrouille mixte regroupant des gendarmes mobiles, des gendarmes départementaux et des réservistes lors de la féria de Parentis-en-Born (40).

    © Sirpa Gend BRC F. Garcia
  • Brigade nautique de Biscarrosse en mission de sécurisation sur le lac de Sanguinet (40).

    © Sirpa Gend BRC F. Garcia
  • Gardes républicains patrouillant sur les plages de Biscarrosse (40), où est implanté un des 26 postes à cheval de la gendarmerie nationale.

    © Sirpa Gend BRC F. Garcia
  • La garde républicaine arme deux postes à cheval permanents dont celui du Château de Chambord dans le Loir-et-Cher. L’autre poste permanent étant celui du Château de Chantilly.

    © Sirpa Gend MAJ F. Balsamo
  • L’affluence touristique estivale étant essentiellement concentrée sur le littoral, les brigades nautiques sont également très sollicités comme celle de La Rochelle (17) sur le secteur de l’Île-de-Ré.

    © Gendarmerie nationale
  • Patrouille à cheval de la garde républicaine sur l'Île-de-Ré.

    © Gendarmerie nationale
  • Sécurisation estivale en altitude en Haute-Savoie.

    © Gendarmerie nationale
  • Sécurisation du Parc Nigloland à Dolancourt (10).

    © Sirpa Gend ASP M. Jardillier
  • Pour la saison estivale 2018, la gendarmerie a déployé 74 fonctionnaires ou militaires des forces de police des pays de l’Union Européenne afin de constituer 40 brigades européennes. Ici, une policière allemande patrouille avec un gendarme de la compagnie de gendarmerie départementale de Ghisonaccia, en Haute-Corse (2B).

    © Gendarmerie nationale
  • Les dispositifs saisonniers des forces aériennes de gendarmerie permettent de couvrir efficacement les vastes plages du littoral, comme ici à Biscarrosse (40) avec la Fag de Cazaux.

    © Sirpa Gend BRC F. Garcia
  • Sécurisation lors de l’arrivée de la 10ème étape du Tour de France 2018, au Grand-Bornand (74). Entre le 7 et le 29 juillet, 13 000 militaires de la gendarmerie ont été déployés dans le cadre de cette mission particulière.

    © Sirpa Gend MAJ F. Balsamo
  • Patrouille mixte regroupant des gendarmes mobiles, des gendarmes départementaux et des réservistes lors de la féria de Parentis-en-Born (40).

    © Sirpa Gend BRC F. Garcia
  • Brigade nautique de Biscarrosse en mission de sécurisation sur le lac de Sanguinet (40).

    © Sirpa Gend BRC F. Garcia
  • Gardes républicains patrouillant sur les plages de Biscarrosse (40), où est implanté un des 26 postes à cheval de la gendarmerie nationale.

    © Sirpa Gend BRC F. Garcia
  • La garde républicaine arme deux postes à cheval permanents dont celui du Château de Chambord dans le Loir-et-Cher. L’autre poste permanent étant celui du Château de Chantilly.

    © Sirpa Gend MAJ F. Balsamo

Cette année encore, la gendarmerie s’est pleinement investie dans la sécurisation de la période estivale, à travers tout le territoire. C’est ainsi que vingt-cinq groupements de gendarmerie départementale, particulièrement touchés par l’affluence saisonnière, ont bénéficié, du 7 juillet au 31 août, du renfort de gendarmes mobiles, de réservistes, de gardes républicains et d’unités spécialisées. Sont également concernés les villes accueillant les étapes du tour de France et, dans un contexte toujours marqué par une menace terroriste, les grands rassemblements estivaux et certains parcs d’attraction. Tour de France des dispositifs déployés.