Alpes-Maritimes : fin des recherches de l'auteur présumé d'un féminicide

  • © GIGN
  • © Gendarme (R) Claudon
  • © Gendarme (R) Claudon
  • © Gendarme (R) Claudon
  • © Gendarme (R) Claudon
  • © Gendarme (R) Claudon
  • © 
  • © Gendarme (R) Claudon
  • © Gendarme (R) Claudon
  • © Gendarme (R) Claudon
  • © Gendarme (R) Claudon
  • © GIGN
  • © Gendarme (R) Claudon
  • © Gendarme (R) Claudon
  • © Gendarme (R) Claudon
  • © Gendarme (R) Claudon
  • © Gendarme (R) Claudon
  • © 
  • © Gendarme (R) Claudon
  • © Gendarme (R) Claudon
  • © Gendarme (R) Claudon
  • © Gendarme (R) Claudon

Recherché depuis dimanche soir, l’homme suspecté d’avoir tué une femme et tiré sur les gendarmes a été retrouvé décédé ce mardi 20 juillet à Gréolières, où il était activement recherché depuis près de 48 heures. Durant deux jours, plus de 200 militaires ont été mobilisés pour suivre la trace de ce trentenaire décrit comme « armé et dangereux ». Le dispositif avait nécessité l’engagement de nombreux moyens spéciaux de la gendarmerie : négociateurs, équipes cynophiles, section aérienne de gendarmerie, peloton de gendarmerie de haute montagne et techniciens de Sections opérationnelles de lutte contre la cybercriminalité. Le profil de l’individu avait également impliqué l’intervention de l’antenne GIGN d’Orange et du GIGN central.