Intempéries dans les Alpes-Maritimes : protection, secours et sécurisation pour la gendarmerie

  • © Gendarmerie nationale
  • © Gendarmerie nationale
  • © Protection, secours et sécurisation pour la gendarmerie
  • © Gendarmerie nationale
  • © Gendarmerie nationale
  • © Gendarmerie nationale
  • © Gendarmerie nationale
  • © Gendarmerie nationale
  • © Gendarmerie nationale
  • © Gendarmerie nationale
  • © Protection, secours et sécurisation pour la gendarmerie
  • © Gendarmerie nationale
  • © Gendarmerie nationale
  • © Gendarmerie nationale
  • © Gendarmerie nationale
  • © Gendarmerie nationale

Le 2 octobre, des pluies torrentielles sont venues s’abattre sur le département des Alpes-Maritimes et ont nécessité la mise en place d’un important dispositif. Pilotées par le centre opérationnel départemental, placé sous l’autorité du préfet des Alpes-Maritimes, les forces de sécurité et de secours ont mené de front plusieurs actions dans des conditions difficiles. Dès le début des intempéries, plus de 500 gendarmes sont mobilisés pour porter secours aux sinistrés et assurer la sécurisation des lieux. Des hélicoptères, des sauveteurs en montagne, des plongeurs, des gendarmes des transports aériens ou encore des équipes cynophiles spécialisées dans le pistage ont été engagés afin de participer à la protection des individus, aux recherches des personnes et à la sécurisation des zones sinistrées. La coordination de ces forces complémentaires est essentielle dans la gestion d’une telle catastrophe.
La tempête est passée, mais les tâches à accomplir sont encore nombreuses avant un rétablissement de la situation. Les gendarmes restent présents sur le terrain pour appuyer l’ensemble des acteurs locaux et aider la population à faire face à cet événement bouleversant.