Recrutement semi-direct (minimum 3 ans de carrière)

Devenir officier du corps technique et administratif, c'est occuper un poste d'expert de haut niveau dans les domaines administratifs, techniques et logistiques.

Il est appelé à occuper des postes de soutien pour les unités opérationnelles, dans des fonctions primordiales pour le bon fonctionnement de l'activité de sécurité publique de la gendarmerie.

Durant sa carrière, il sera affecté en état-major, dans un organisme central ou en mission extérieure à l'étranger.

  

Conditions d’admission au concours

 

- Être âgé de 36 ans au plus (sauf dispositions relatives au recul ou à l'inopposabilité de la limite d'âge), il faut donc être né après le 31 décembre 1982 ;

- Avoir accompli au moins 3 ans de service, militaire ou civil, en qualité de militaire non officier ou de fonctionnaire dans un corps de catégorie B ;

- Avoir satisfait aux obligations du code du service national ;

- Être titulaire d'un diplôme de fin de second cycle de l'enseignement secondaire général ou technologique ou professionnel ou d'un titre ou diplôme homologué au niveau IV, III, II ou I ou d'un titre ou diplôme enregistré au registre national des certifications professionnelles au niveau IV, III, II ou I ou d'un titre professionnel dont la liste est établie par l'arrêté 26 décembre 2012 à la date d'admission à l’École des officiers de la gendarmerie nationale.

  

Épreuves du concours

   

  

La scolarité au sein de l’EOGN de deux ans (4 semestres) est ponctuée de stages en unités. Au troisième semestre, les élèves doivent choisir un domaine professionnel parmi les suivants : logistique financière, ressources humaines, contrôle de gestion.

 

Ils reçoivent alors une préparation adaptée à leur premier emploi de chef d'un service de soutien à l'opérationnel.

Ils sont rémunérés tout au long de leur scolarité en tenant compte de leur solde de sous-officier et des points indices acquis au cours de la carrière (mariage, enfants..).

En sortie d’école, le salaire d’un officier prend en compte son passif de sous-officier et l’acquisition des points d’indice qu’il a pu acquérir au cours de sa carrière. Le salaire minimum en sortie d’école est de 2 155€ (à titre indicatif, net pour un célibataire, sans enfant, en province).

Les élèves ont aussi la possibilité d’obtenir un hébergement en chambre dans l’enceinte de l’école durant la scolarité.

 

Pour plus d'informations :

La formation des officiers du corps technique et administratif de la gendarmerie

Actualités


Stage d’initiation au commandement !

Avant de partir en permissions estivales, les élèves-officiers de...

Défilé du 14 juillet

Les élèves-officiers de la promotion " Général de division...

Cérémonie de fin de scolarité de la 126e promotion et baptême de la 127e promotion

Bon vent à la promotion de la Légion d'honneur et place à...