Deux gendarmes du C3N récompensées aux Trophées européens de la femme cyber

La gendarmerie était à l’honneur, mardi 26 octobre, lors de la remise des Trophées européens de la femme cyber. La colonelle Fabienne Lopez et l’adjudante Céline, du Centre de lutte contre les criminalités numériques, ont été primées.

La deuxième édition des Trophées européens de la femme cyber s’est déroulée mardi 26 octobre, au Pavillon des Étangs, à Paris, en clôture du 11e colloque du Cercle des femmes de la cybersécurité (CEFCYS), en présence notamment du général de division Marc Boget, commandant du ComCyberGend (commandement de la gendarmerie dans le cyberespace). « L’objectif de ces trophées est de mettre en valeur des femmes expertes dans leur domaine, dont on parle peu, qu’on voit peu dans les médias », précise la présidente et fondatrice du CEFCYS, Nacira Salvan.

Le prix de la femme cyber militaire a été remis par la cheffe d’escadron (CEN) Anne de Levezou, adjointe au chef du Bureau soutien finances de la Direction générale de la gendarmerie nationale, à la colonelle Fabienne Lopez, cheffe du Centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N) et de la Division des opérations du ComCyberGend.

« Nous avons souhaité cette année qu’une catégorie récompense spécifiquement le travail des militaires, dont le rôle est essentiel et gagne à être connu », souligne la présidente du CEFCYS. L'adjudante Céline, également du C3N, a reçu le prix « Coup de cœur » du jury pour son travail d’enquête sur le réseau Encrochat.

Le colloque du CEFCYS comportait deux tables rondes, au cours desquelles des experts ont échangé sur des sujets de société et d’actualité : la place des femmes dans la cybersécurité et le cyberharcèlement.

Actualités


Loading...Loading...Loading...Loading...