La région de gendarmerie Bretagne reçoit le prix de la solidaritégendarmerie Bretagne reçoit le prix de la solidarité

Initiatrice d’un projet permettant aux personnes en situation de handicap de participer à des courses pédestres, la région de gendarmerie Bretagne s’est vu décerner, jeudi 16 janvier, le Prix de la solidarité 2020 par Tégo.

Depuis trois années consécutives, la région de gendarmerie Bretagne constitue une équipe de gendarmes dans le cadre des épreuves sportives du raid du golfe du Morbihan. Elle y participe dans un cadre caritatif, en soutenant des associations ayant un lien avec la situation de handicap d’enfants de militaires de la gendarmerie.

Le projet 2020, porté par le lieutenant-colonel Philippe Traon, en qualité d’officier des sports de la région, s’inscrit dans cette continuité. La région de gendarmerie a en effet envisagé l’acquisition de quatre « joëlettes », qui seront mises à disposition de chaque groupement de gendarmerie départementale. Les unités territoriales pourront ainsi conduire des enfants en situation de handicap, ou des militaires blessés en service, lors des courses pédestres locales.

La joëlette au service du handicap

Il s’agit bien ici de « joëlettes », à ne pas confondre avec les « goélettes », voiliers également employés comme moyen de transport dans la région ! Elles portent en réalité le nom de leur inventeur, Joël Claudel, un accompagnateur en montagne qui voulait pouvoir emmener son neveu, Stéphane, atteint de myopathie, en balade avec lui.

Équipés d’une roue, ces fauteuils tout terrain comportent un siège adapté au handicap, des brancards réglables, placés à l’avant et à l’arrière, permettant aux deux accompagnateurs de faire rouler l’engin, voire de le porter si besoin, une suspension et un frein.

Ces appareils innovants permettent ainsi la pratique de la randonnée ou de la course à toute personne à mobilité réduite ou en situation de handicap, enfant ou adulte, même très lourdement dépendant.

Représentant un investissement certain pour les personnes en situation de handicap (environ 4 000 euros par joëlette), le projet, porté par la région de gendarmerie Bretagne, consiste à leur permettre d’en bénéficier dans le cadre d’épreuves sportives tout en les accompagnant.

Un projet récompensé

Engagée dans ce projet, la région de gendarmerie Bretagne a candidaté au Prix de la solidarité 2020, concours initié par Tégo depuis 2016.

À travers ces prix, il s'agit de soutenir et d' accompagner le développement de projets solidaires innovants, reposant sur des initiatives locales, au profit des personnels de la communauté de Défense et de sécurité et leur famille.

Le projet des joëlettes a été retenu par le jury du fait de son originalité et de son intérêt pour les personnels touchés, de près ou de loin, par une situation de handicap.

À l’occasion des vœux de Tégo, le 16 janvier, au Pavillon Wagram (Paris 17e), le Prix de la solidarité, d’une valeur de 8 000 euros, a ainsi été remis au général de corps d’armée Alain Pidoux, commandant la région de gendarmerie Bretagne.

Celui-ci a remercié chaleureusement Tégo pour sa générosité. « Les valeurs qui nous animent communément sont identiques, à savoir : disponibilité pour les autres, dévouement, entraide, solidarité et esprit d’équipe », a-t’il souligné.

Actualités


Loading...Loading...Loading...Loading...