Le drame d'Alger (RGN 270)

Par le CDT Benoît HABERBUSCH, docteur en histoire, Chef du département Recherche et Stratégie du CREOGN

"Le 24 janvier 1960, la gendarmerie mobile connaît à Alger le maintien de l'ordre le plus meurtrier de son histoire. En une demi-heure, 14 militaires de l'Arme perdent la vie, dont deux officiers, tandis qu'une centaine d'autres sont blessés. Cinquante ans plus tard, le souvenir de cet événement historique s'est estompé au sein de l'institution, alors qu'il constitue toujours un enjeu mémoriel pour les nostalgiques de l'Algérie française."

Mots-clés : Guerre d'Algérie - fusillade du  24 janvier 1960 - Alger - rassemblement - maintien de l'ordre - MO - partisans de l'Algérie française - activistes - gendarmes mobiles - gendarmerie mobile - procès des barricades- mémoire

Document(s) lié(s):

Actualités


Janvier 2023

Horizon 360 N° 189

Actes de colloque

Ceux du colloque "Territoires(s) et Sécurité (s)" du 3 juin 2021...