PhilosoFIC - La virtualité, la réalité de demain ?

Atelier de recherche, le 30 mars 2022, dans le cadre de la préparation du FIC 2022, Paris 12ème, de 9H00 à 12H30

"Le virtuel envahit le monde du réel. Hyperconnexion, intelligence artificielle, mégadonnées se conjuguent pour offrir une évasion dans une autre monde. La réalité augmentée permet déjà de repousser les limites de notre univers. Mais elle n’est qu’une valorisation de nos sens, notamment visuels et auditifs.

La virtualité réelle est tout autre. Au-delà des possibilités qu’elle offre en matière d’apprentissage, de simulation, elle nous transporte dans un autre monde qui pourrait se substituer au théâtre physique de notre quotidien. Ainsi serons-nous bientôt exportés dans un ailleurs qui pourrait devenir notre référence, le champ de nos interactions sociales, tout en gardant « les pieds sur terre ». Ce dédoublement de personnalité peut être un jeu, comme il peut être dangereux. Avec la « réification de l’abstrait », c’est le virtuel qui a raison avec le risque de perte de relation avec le réel. Ce que l’on ne voit pas n’existe pas. Alors que le cerveau humain est le terminal de la couche cognitive d’Internet, sommes-nous en train de perdre le contrôle de notre imaginaire et, partant, le contrôle de nous-mêmes ? Serons-nous demain plus esclaves encore des plateformes qui ambitionnent de régir nos vies ? Nos avatars vont-ils commettre dans la « quatrième dimension » les actes que nous réprouvons dans le monde réel ? L’exemple récent d’une agression sexuelle par un avatar est une illustration d’un transfert possible de l’interdit dans ce qui est encore un no man’s land juridique." (Général d'armée (2S) Marc WATIN-AUGOUARD, fondateur du FIC)

Vous pouvez consulter, ci-dessous :

  • le programme
  • la présentation, par Dina ATTIA (ANSES), sur : Réalité virtuelle, réalité augmentée : quels risques ? Quelles bonnes pratiques adopter ?
  • la présentation, par Régis CHATELLIER (CNIL), sur : Métavers, données, libertés

 

 

 

Document(s) lié(s):