Police judiciaire

Formation des enquêteurs

La gendarmerie nationale consacre près de 40% de son activité quotidienne à la police judiciaire qui a pour objet de constater les infractions à la loi pénale, d'en rassembler les preuves et d'en rechercher les auteurs. La police judiciaire est au « cœur du métier de gendarme ».

Sous l'autorité et le contrôle des magistrats, la gendarmerie lutte ainsi contre l'insécurité et toute forme de délinquance au profit de la moitié de la population française répartie sur 95% du territoire. Les 27 000 officiers de police judiciaire et 30 000 agents de police judiciaire, de la gendarmerie nationale dont 6 000 spécialistes reçoivent, en la matière, une formation initiale et permanente pilotée et dispensée par le Centre national de formation de police judiciaire (CNFPJ).

En savoir plus sur le dispositif judiciaire de la gendarmerie.

Acteur de la chaîne judiciaire de la gendarmerie nationale, le CNFPJ adapte les enseignements dispensés aux évolutions des différentes formes de criminalité et participe à la mise en oeuvre des moyens et des techniques liés à l'enquête. Les différentes formations sont réservées aux militaires affectés en unité de recherches (section et brigade de recherches) ou au sein d'une brigade territoriale.

Les Officiers de gendarmerie (OG) sont prioritairement sélectionnés parmi ceux ayant opté pour la dominante « police judiciaire » lors de leur scolarité à l’École des officiers de la gendarmerie nationale de Melun (EOGN).

Les Sous-officiers de gendarmerie (SOG), volontaires pour servir en unité de recherches, doivent servir en gendarmerie départementale, être titulaires du diplôme d’Officier de police judiciaire* (OPJ) et avoir démontré un intérêt particulier pour les enquêtes judiciaires.

*  

La formation préparatoire à l’examen d’OPJ
pilotée par la Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN), est organisée par les régions de gendarmerie. Les sous-officiers de gendarmerie affectés dans tous les types d’unités de la gendarmerie peuvent préparer le diplôme d’OPJ sous réserve de totaliser au moins trois ans de service dans la gendarmerie au 1er janvier de l'année de l'examen OPJ. Le cycle de préparation dure 14 mois au cours desquels les gendarmes, qui continuent d’accomplir leurs missions quotidiennes au sein de leur unité, reçoivent une formation théorique et pratique visant à leur faire acquérir les connaissances juridiques et les bases techniques indispensables à leurs futures fonctions. La réussite à l'examen d'OPJ permet d'accéder à l'avancement.

Le Centre national de formation de police judiciaire (CNFPJ).

  • apporte une formation d'expertise aux officiers et sous-officiers en charge d'une mission de police judiciaire ;
  • délivre un enseignement adapté aux différents niveaux de commandement ;
  • instruit les formateurs ;
  • participe à la coopération judiciaire européenne et internationale avec les services publics nationaux ;
  • forme, spécialise et consolide les connaissances en adaptant continuellement la formation à l'évolution de la délinquance, des progrès technologiques et scientifiques, de la législation.

En savoir plus sur les enseignements dispensés par le CNFPJ.

Actualités


COVID - 19

Informations COVID - 19

Les écoles renforcent les unités pendant la crise sanitaire

Après le déploiement des 3700 élèves , les écoles...

Une manoeuvre inédite

3700 élèves (officiers, sous-officiers, élèves sous-officiers...