Langues et international

Le centre national de formation aux langues et à l'international de la gendarmerie (CNFLIG) implanté sur le site de l'école de gendarmerie de ROCHEFORT (Charente Maritime) est chargé de la mise en œuvre au plan national de la politique linguistique de la gendarmerie et de la préparation des personnels appelés à participer à l'action de la gendarmerie à l'international (opérations extérieures).

FORMATION ET ÉVALUATION LINGUISTIQUES

>Généralités

La politique linguistique de la gendarmerie repose sur trois fondements majeurs.

Les exigences des territoires au regard de :

- l'intégration de la France dans l'espace Schengen caractérisée par des flux massifs et permanents correspondant à son positionnement géographique et son attractivité touristique ;

- l'importance de son espace transfrontalier par lequel transite l'ensemble des flux ;

- la présence d'une population diversifiée.

La représentation de la gendarmerie au sein de structures nationales à vocation internationale ainsi que des organisations internationales au premier rang desquelles l'Union européenne.

Son engagement dans les opérations extérieures au titre premier de la prévention et de la gestion des crises.

La philosophie retenue pour l'enseignement des langues en gendarmerie s'articule autour de deux idées :

- un engagement personnel et volontaire de chaque militaire, avec un suivi adapté de l'institution, afin d'acquérir les notions linguistiques de base ;

- un accompagnement pour répondre aux besoins d'expertise et aux missions spécifiques.

Les objectifs se déclinent en cinq points :

- acquérir et entretenir les compétences linguistiques utiles pour garantir la sécurité des territoires et la maîtrise des flux ;

- maîtriser la langue anglaise, une exigence incontournable pour l'ensemble des militaires ;

- entretenir et développer des compétences linguistiques rares ;

- faciliter l'intégration du gendarme au sein des structures internationales et dans les opérations extérieures ;

- accompagner la reconversion des personnels.

> Missions du CNFLIG

La section enseignement des langues (SEL) du CNFLIG comprend cinq départements : anglais, allemand, arabe (littéral et maghrébin), espagnol et italien et deux centres de formation linguistique communs l'un franco-italien à TURIN (Italie) et l'autre franco-allemand à LAHR (Allemagne).

Des stages sont organisés tout au long de l’année afin d’assurer la formation des personnels des unités opérationnelles, la préparation au service en ambassade, la formation des opérateurs des Centres d’opérations et de renseignement de la gendarmerie (CORG) ou la préparation de certains examens militaires de langue.

Des parcours de formation à distance sont actuellement en cours de développement pour permettre aux gendarmes d’entretenir et d’élargir leurs compétences linguistiques.

Les départements de langue du CNFLIG ont également la responsabilité de concevoir, corriger et examiner les épreuves écrites et orales des trois niveaux des certificats militaires de langues étrangères gendarmerie (CMLEG) ainsi que des différents tests et concours (officiers, sous-officiers).

La section réalise également des traductions au profit des unités (procédures judiciaires, plaquettes historiques du musée de la gendarmerie, clip vidéo de présentation de la gendarmerie ou documentaire sur le crash de la germanwings).

Le cours international de français de ROCHEFORT (CIFR) accueille quant à lui une centaine de stagiaires par an (121 nationalités non francophones représentées depuis la création du cours) venus se perfectionner au français langue étrangère (FLE). Il s'agit essentiellement de formateurs de français dans les écoles militaires de leurs pays respectifs ou de militaires appelés à suivre des cursus au sein des forces françaises (école de guerre, école d'état-major, écoles d'application).

PRÉPARATION AUX MISSIONS INTERNATIONALES

> Généralités

Le Directeur général de la gendarmerie nationale déclarait le 7 octobre 2015 qu'avec 600 personnels déployés dans plus de 80 pays, l'engagement de la gendarmerie à l'international visait trois objectifs principaux :

- contribuer à la sécurité intérieure en conduisant une coopération internationale utile du fait de la part sans cesse grandissante de la dimension internationale ou transfrontalière dans l'exécution des missions de la gendarmerie : menace terroriste, immigration irrégulière, criminalité organisée. C'est le sens du déploiement de la gendarmerie au sein des services de sécurité intérieure de 31 ambassades ou des instances de coopération policière comme EUROPOL ou INTERPOL ;

- contribuer à la stabilisation des zones en crise aux côtés des armées qu'il s'agisse de la participation des escadrons de gendarmerie mobile aux missions civiles ou militaires internationales (Union européenne, Nations unies, Force de gendarmerie européenne, traité de l'Atlantique nord) ;

- contribuer au soutien des gendarmeries de l'espace euro-méditerranéen (FIEP, FGE), accompagner les gendarmeries sœurs (notamment en Afrique) et la mise en place de forces de type gendarmerie (Mexique).

> Missions du CNFLIG

La section préparation opérations extérieures (SPOE) du CNFLIG organise et anime deux formations (ANGLAIS/OPEX) destinées à faciliter l'interopérabilité des personnels de la gendarmerie projetés individuellement ou en unité constituée dans le cadre d'opérations extérieures dans un contexte interarmées ou interallié, ainsi que leur intégration au sein d'organisations ou de structures à vocation internationales.

Actualités


COVID - 19

Informations COVID - 19

Les écoles renforcent les unités pendant la crise sanitaire

Après le déploiement des 3700 élèves , les écoles...

Une manoeuvre inédite

3700 élèves (officiers, sous-officiers, élèves sous-officiers...