Formation des sous-officiers de gendarmerie gradés

Les sous-officiers de gendarmerie (SOG) gradés sont appelés à exercer des fonctions d’encadrement, de commandant ou d'adjoint d'une unité de terrain (brigade de proximité ou brigade autonome, brigade de recherches, peloton de surveillance et d'intervention, peloton de gendarmerie mobile ou de la garde républicaine, etc).

A ce titre, un cursus de formation, composé de plusieurs niveaux d'enseignements, vise à préparer les gradés aux responsabilités d'encadrement et de commandement qu'ils sont appelés à exercer tout au long de leur carrière.

Ces actions de formation continue sont délivrées par le Centre national de formation au commandement (CNFC) implanté à l'Ecole de gendarmerie de Rochefort (Charente-maritime).

La qualité de gradé des sous-officiers de gendarmerie est conditionnée par l'obtention :

  • de l'examen d'Officier de police judiciaire (OPJ) pour les gendarmes départementaux ;
  • du Diplôme d'arme (DA) pour les gendarmes mobiles et les gardes républicains ;
  • d'un diplôme de qualification pour les spécialistes (informaticiens, montagnards, pilotes et mécaniciens d'hélicoptères, etc).

Consultez la plage des grades en cliquant ICI.

Ces titres sont obtenus à l'issue d'une période de formation qui peut être suivie dès que le gendarme est :

  • titulaire du Certificat d'aptitude technique (CAT) ;
  • admis dans le corps des sous-officiers de carrière.

La préparation aux examens d'OPJ et du DA est pilotée par la Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN) et organisée par les régions de gendarmerie (OPJ) et le Centre national d'entraînement des forces de gendarmerie (CNEFG) à Saint-Astier (Dordogne) s'agissant du DA.

Dès lors que le gendarme est inscrit ou promu à l'avancement, il s'engage dans le cursus de formation organisé par le Centre national de formation au commandement (CNFC) implanté à l'Ecole de gendarmerie de Rochefort (Charente-maritime)

Actualités


COVID - 19

Informations COVID - 19

Les écoles renforcent les unités pendant la crise sanitaire

Après le déploiement des 3700 élèves , les écoles...

Une manoeuvre inédite

3700 élèves (officiers, sous-officiers, élèves sous-officiers...