Aspirant de gendarmerie issu du volontariat (AGIV)

Les Aspirants de gendarmerie issus du volontariat (AGIV) sont recrutés pour exercer un emploi technique, de gestion ou d'encadrement notamment des gendarmes adjoints volontaires. Leur affectation tient généralement compte de leurs qualifications et des diplômes obtenus dans les domaines de l'informatique, de la communication, du droit pénal ou privé, de la documentation et des archives, des langues, etc.

Dès leur admission en gendarmerie, par voie de concours, les élèves aspirants suivent une formation initiale de 12 semaines au sein de l'Ecole des officiers de la gendarmerie nationale (EOGN) à Melun (Seine-et-Marne). L'aspirant est le premier grade du corps des officiers de gendarmerie. En savoir plus.

Pour plus de précisions, consultez le site dédié au recrutement en cliquant ICI.

Lors de leur admission à l'EOGN, les élèves aspirants sont regroupés au sein d'une promotion portant le nom d'un officier de gendarmerie “Mort pour la France” ou “Tué dans l'accomplissement de son devoir”. Cette symbolique participe au devoir de mémoire, au rappel des valeurs de l'institution et à l'esprit de cohésion des élèves.

La formation initiale élémentaire des élèves aspirants, qui s'inspire de l'enseignement dispensé à TOUS les militaires de la gendarmerie nationale, est constitué de deux phases successives :

1 - Formation militaire initiale de 5 semaines (combat, sport, intervention professionnelle, correspondance en gendarmerie, commandement) Un stage d'aguerrissement aux techniques militaires de 15 jours est organisé au camps de Beynes (Yvelines) ;

2 - Formation professionnelle de 7 semaines (organisation et missions de la gendarmerie, maintien de l'ordre, police judiciaire, sécurité publique générale, informatique et communication).

En savoir plus.

AFFECTATION EN UNITÉ :

Conformément aux dispositions du Code de procédure pénale (CPP), les aspirants de gendarmerie disposent, au même titre que les Gendarmes adjoints volontaires (GAV), de la qualité d'Agent de police judiciaire adjoints (APJA). Lors de la dernière semaine de formation, ils prêtent serment (âge requis : 20 ans) au Tribunal de grande instance (TGI) de Melun. La formule du serment est la suivante :

«Je jure d'obéir à mes chefs en tout ce qui concerne le service auquel je suis appelé et, dans l'exercice de mes fonctions, de ne faire usage de la force qui m'est confiée que pour le maintien de l'ordre et l'exécution des lois. ».

Les AGIV n'ont pas vocation à recevoir une affectation au sein d'une unité opérationnelle classique (brigade territoriale, brigade de recherche ou peloton de surveillance et d'intervention). A l'issue de la scolarité, en fonction de leur classement et des postes spécifiques en rapport avec leurs compétences, les AGIV sont affectés :

  • au sein d'un groupement de gendarmerie départementale (chef lieu de département) pour participer à la direction du centre opérationnel, à l'administration et la formation des gendarmes adjoints, assister le commandant de groupement dans l'exécution de certaines fonctions (officier conseil, gestion des réservistes, communication…) ;
  • dans une école de gendarmerie pour former les gendarmes adjoints volontaires, participer à leur administration, au fonctionnement de l'école ;
  • dans un état-major, un organisme central ou une formation spécialisée (gendarmerie des transports aériens, de l'air, maritime, de l'armement, outre-mer, garde républicaine, etc) pour participer au fonctionnement de l'état-major, à la gestion et à la formation des gendarmes adjoints.

DÉROULEMENT DE LA SCOLARITÉ EN ÉCOLE :

Dès leur incorporation à l'EOGN, les élèves sont placés sous le régime de l'internat, logés et nourris, à titre gratuit, en chambres collectives. Leur rémunération s'élève à 956 euros nets. En savoir plus.

Affectés en unité, les AGIV bénéficient d'une allocation d'alimentation de 217 euros ainsi que de la réduction de 75% sur les tarifs SNCF. Ils sont logés, à titre gratuit, en chambre individuelle.

Actualités


Loading...Loading...Loading...Loading...