New article

Après le déploiement des 3700 élèves , les écoles de gendarmerie et les centres de formation se sont également engagés en renfort au profit des unités territoriales.

Renfort territorial consistant à la mise en place de détachement de surveillance et d'intervention (DSI) pour appuyer les groupements de gendarmerie départementales (GGD). Par exemple, à Chaumont, l'école s'engage au profit du GGD 52, à Fontainebleau (école et centre national de formation sécurité routière ) pour le 77; Montluçon pour le 03, 23 et 18 , la mise en place d'une brigade de circonstance à Dijon pour renforcer le GGD 21, etc ...

Le renfort s'entend également par l'appui ,important, au profit de la brigade numérique par la plupart des écoles ( par exemple Chateaulin, Chaumont, Montluçon, Dijon , etc ...); l'appui et le renfort aux états majors régionaux (Lorraine et Grand Est par le centre formation des dirigeants; Ile de France par les officiers élèves et cadres de l'école des officiers de la gendarmerie nationale de Melun (EOGN), qui renforce également plusieurs services de la direction générale de gendarmerie nationale (DGGN)

- renfort spécialisé  par le centre national de formation des systèmes d'information et de communication (CNFSICG) apporté à la DGGN, le centre national de formation de la police judiciaire (CNFPJ) au profit de la région Ile de France; le centre national de formation au renseignement opérationnel (CNFRO) et le centre national entrainement des forces gendarmerie (CNEFG) au profit de la DGGN ; le Centre national d'instruction nautique de la gendarmerie (CNING) d'Antibes en renfort de la Brigade nautique d'Antibes

Et , en parallèle , les écoles et cadres assurent l'accompagnement des élèves et stagiaires par la mise en place de contenus de formation numériques, la préparation et l'anticipation à la reprise d'activité.

Actualités


Loading...Loading...Loading...Loading...