Musée de la gendarmerie

La gendarmerie nationale ouvre pour la première fois son patrimoine au grand public.

« Un pont entre le citoyen et la Gendarmerie »

Grâce à une collection riche et variée de plus de 10 000 objets - uniformes, armes, objets du quotidien, photographies, pièces d'archives - allant du Moyen âge à nos jours, le musée de la gendarmerie offrira au public son histoire, son patrimoine mais aussi son actualité.

Un musée au cœur de l’histoire de France…

Héritière de la maréchaussée, la gendarmerie nationale est l'une des plus anciennes institutions de France. Elle occupe une place originale au sein de la société française qui la situe au carrefour de l'histoire politique, militaire, sociale et culturelle.

Plus de 10 000 objets, mis en scène et en espace, traduiront ses évolutions et la situeront au cœur de l'histoire de France.

 

et de l’actualité

Mue par un force d'adaptation, la gendarmerie est une institution pérenne et active au plan national comme au plan européen, notamment grâce à des partenariats et échanges qu'elle initie régulièrement. Cette dynamique sera mise en valeur au sein du musée dans lequel le public découvrira un corps étroitement imbriqué dans la société tant son action se vérifie dans différents domaines : la sécurité, le secours, la prévention, l'écologie...

A la pointe de la technologie, notamment en matière de télécommunications, la gendarmerie dévoilera également pour la première fois les moyens et outils qui lui confèrent son efficacité et sa réactivité.

  Un musée au cœur des valeurs de la Gendarmerie

Conduite par les règles d'éthique et de déontologie, la gendarmerie véhicule des valeurs que chaque citoyen partage.

Institution de proximité, elle est animée par des hommes et des femmes qui mettent un point d'honneur à servir la population. L'intérêt général est celui qui prime aux yeux de ces soldats de la loi, pour qui dévouement, disponibilité et service sont les maîtres-mots de leurs principes d'action.

  Un outil pédagogique et culturel accessible au plus grand nombre

Le musée proposera un parcours cohérent, didactique et ludique, dans une approche pédagogique toujours recherchée.

Ce parcours suivra un axe chronologique se fondant sur le lien étroit entre la gendarmerie et l’histoire de France mais aussi sur la récurrence de certains thèmes qui illustrent substantiellement les fondements de l'Arme : les affaires judiciaires, les techniques d’investigation criminelle, l'intégration aux faits de société, la gendarmerie sur les champs de bataille, les uniformes, les équipements…

Une séquence d’ouverture et de débats lèvera le voile sur l'actualité de l'institution, en évoquant l'engagement des grandes formations de la gendarmerie dans le champ de ses missions quotidiennes sur le territoire national comme à l'étranger (garde républicaine, gendarmerie départementale, gendarmerie mobile, GIGN, équipes cynophiles, plongeurs autonomes, spéléologues...).

 

 

Un musée vivant

En plus de l’exposition permanente dont la mise en espace bénéficiera des dernières technologies, le musée de la gendarmerie proposera et initiera une série d’actions : expositions temporaires, ateliers, conférences, visites particulières…

Outre les particuliers et les groupes, il sera largement ouvert au public scolaire.

Un centre de recherche doté d’une médiathèque et d’une photothèque sera accessible aux chercheurs, professeurs, étudiants, journalistes….

 

L'appellation Musée de France : un gage d’excellence

Le 14 janvier 2011, à l'issue de la présentation du projet devant le jury du haut conseil des musées de France du ministère de la culture et de la communication, le musée de la gendarmerie nationale a obtenu l'appellation « Musée de France » . Cette appellation, décernée à l'heure actuelle à plus de 1 200 structures, permet au musée de la gendarmerie de s'inscrire dans un

 réseau national tout en étant reconnu du public et de la communauté professionnelle. Tout en garantissant le traitement scientifique et rigoureux des collections, elle est le témoignage de l'intérêt historique et de la richesse des pièces ainsi conservées.

 

Un musée national qui s’inscrit dans la dynamique touristique de son territoire

Complémentaire des autres équipements touristiques et culturels existant en Seine et Marne (les châteaux de Fontainebleau, Vaux le Vicomte et Blandy les Tours, le village des peintres de Barbizon, les musées de Melun, Nemours….), le musée de la gendarmerie participera ainsi au développement touristique du département.

 

Un projet architectural étroitement articulé au projet urbain

Installé au sein de l'École des Officiers de la Gendarmerie Nationale, grande école militaire et de service public, dans un bâtiment témoin de l’architecture militaire du début du 20ème  siècle, le musée sera aménagé en espace muséal innovant et dynamique.

Confié au cabinet d'architecture MOATTI & RIVIERE , ce nouveau musée sera largement ouvert sur la ville. Implanté sur un axe urbain important puisqu’il s’agit de l’artère principale d’accès au centre ville de Melun depuis l’autoroute A5, il sera largement ouvert sur la ville grâce aux aménagements urbains programmés.

 

Des partenaires mobilisés autour du musée

Le musée de la gendarmerie réunit, d’ores et déjà, plusieurs partenaires :

- l'Etat met à disposition le bâtiment et assurera la gestion et le fonctionnement du musée ;

- la Communauté d’Agglomération Melun Val de Seine, le Conseil général de Seine et Marne et le Conseil régional d’Ile de France apportent leur contribution financière à la réalisation des aménagements muséographiques ;

- la ville de Melun réalisera les aménagements urbains.

 

L’échéancier du projet

Phase de programmation : 2009/2010

Phases d'études : 2010/2011

Phase de travaux : 2013/2014

Ouverture du musée : printemps 2015

Sources : Musée de la gendarmerie

Credits photo : Agence Moatti-Rivière, maîtrise d'ouvrage CAMVS

Contact :

Partagez :

Partager et favoriser