Centre de Recherche de l'École des Officiers de la Gendarmerie Nationale

Cet organisme a pour objet d'orienter et d'animer la recherche dans les domaines correspondants aux besoins de la gendarmerie en assurant notamment la cohérence du travail effectué au sein de l'institution avec celui des différents pôles de recherche existants dans les domaines de la sécurité intérieure et de la défense.

03 décembre 2014

Organisation

L'équipe de direction se compose d'un général d'armée (2S) assisté d'un directeur adjoint du grade de colonel.

Sur le plan organique, le CREOGN est organisé autour de trois départements :

  • un « département Études»    placé sous l'autorité d'un officier supérieur de gendarmerie. Il a pour mission d'animer les activités de recherche, en fonction des orientations stratégiques données par la DGGN. Une veille stratégique, une revue, des missions de recherche et l'organisation de colloques forment l'essentiel de son activité ;
  •  un « département Information »    placé sous la direction d'un personnel civil. Il gère, approvisionne, répertorie et catalogue l'ensemble des fonds documentaire que détient le centre. Il est chargé de mettre en application la politique d'acquisition définie par le directeur du centre en accord avec les missions données par le commandant de l'École des Officiers de la Gendarmerie Nationale (EOGN) et le cabinet du Directeur Général de la gendarmerie (MPP);
  • un " département Événementiel"    placé sous la direction d'un officier supérieur de gendarmerie. Il a la charge de l'organisation de toutes les manifestations réalisées par le centre de recherche (colloques, séminaires, ateliers de recherche, petit-déjeuners débats);
  • un secrétariat complète l'ensemble du dispositif.

Sur le plan fonctionnel, l'activité du CREOGN s'articule autour de 4 pôles d'activités :

- « Études juridiques »
- « Technologies et sciences du vivant »
- « Appropriation du territoire »
- « Faits sociaux, histoire contemporaine »



03 décembre 2014

Missions

Le Centre de recherche s'appuie sur un fonds documentaire qu'il doit alimenter, gérer et tenir à jour.

Par ailleurs :

  •  Il accompagne les élèves-officiers de l'École des officiers de la gendarmerie nationale dans leurs études, en faisant en sorte que les mémoires qu'ils rédigent répondent aux besoins de l'Institution et s'intègrent dans les pôles d'excellence définis par la Direction générale de la gendarmerie. Pour mener à bien leurs études, le Centre de recherche met à leur disposition ses ressources documentaires et leur offre la possibilité de rencontres et de contacts avec le monde universitaire.
  •  S'appuyant sur la richesse de la recherche en Gendarmerie, le CREOGN s'emploie également à établir un annuaire des compétences recensant les gendarmes de tous grades, d'active ou de réserve, ayant rédigé des travaux académiques sur des sujets touchant à la sécurité, ou à tout autre domaine pouvant intéresser la vie de l'Arme ou l'action de ses chefs. Ce recensement doit permettre, à terme, de développer un « réseau » de chercheurs de la gendarmerie susceptibles de participer à des études, publications et colloques, notamment au profit de l'EOGN.